Aare
°

Journal B

Sagt, was Bern bewegt
Aare
°

2013

Jahresrückblick von Antoine Jaccoud: Six kilos de moins. Un prix littéraire. Un arrangement avec les impôts. Un arrangement avec l'AVS. Un nouveau vélo (un Cilo mi-course des années 70 laissé 20 ans dans un bûcher) qui va bien. Des montagnes de travail escaladées.

Un beau CD avec «Bern ist überall». La joie toujours de faire partie de ce groupe. Un peu d'argent donné aux Roms (mais pas toujours), à Amnesty International, à Trial contre l'impunité des crimes de guerre. Quelques bouffées de camera acquisition madness. Une belle discussion avec un chef indien du Québec nommé White Duck. Une colère croissante contre ceux qui téléphonent en laissant le moteur allumé. Un ou deux beaux textes. La haine de certains de mes textes anciens. Quelques bouteilles de vin rouge, un peu moins de vin blanc. Trois fondues (c'est moins qu'avant). Toujours la même assurance-maladie. Toujours le même natel. La beauté des cimetières d'Edinburgh. Les musées fermés de Sarajevo. Des progrès dans la gestion de mes émotions. Pas de coloscopie. La peur du futur -pour mes enfants: les sommets sur le climat ratés, sabotés, torpillés, sont des crimes contre l'humanité.